Le continuum pédagogique des réseaux de sensibilisation et d’accompagnement à l’entrepreneuriat

La rentrée approche et avec elle de nouvelles occasions d’entreprendre ! Parmi tous les organismes d’aide à la création d’entreprise qui existent, il est parfois difficile de s’y retrouver. Le monde de l’entrepreneuriat en France est un large tissu de structures complémentaires au but commun. On vous éclaire!

Le point commun des réseaux engagés dans l’entrepreneuriat auprès des jeunes est leur partenariat avec Bpifrance Création qui e a pour objectif de faciliter l’entrepreneuriat pour tous en levant les barrières à l’information, au financement et à la croissance. Pour ce faire, Bpifrance clarifie le rôle de chaque organisme et fait le lien entre eux pour mettre en relation ces réseaux complémentaires.

La complémentarité des organismes

  Les acteurs nationaux de la sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat – Bpifrance

Ces différentes structures traitent ensemble des thématiques qui les touchent. Elles se rencontrent, sous l’organisation de Bpifrance, afin de travailler sur des actions et outils commun à mettre en place pour encourager ou soutenir les jeunes qui veulent entreprendre. C’est aussi l’occasion de trouver des solutions aux problèmes de certaines ou d’échanger sur la méthodologie que chacun privilégie. Une solidarité se forme autour des réseaux pour œuvrer main dans la main.

L’espace Enseignant du site Bpifrance Création a d’ailleurs été co-construit avec les différents acteurs du milieu. On y retrouve tous les programmes, des études de cas, témoignages, vidéos et cours en ligne.

Actuellement, vous pouvez notamment y retrouver le Mooc (Massive Open Online Course) : « Cultiver l’esprit d’entreprendre des jeunes : ressources pour une démarche entrepreneuriale ». Il est ouvert aux équipes pédagogiques de collégiens, lycéens, étudiants et apprentis qui souhaitent mener un projet et développer l’esprit d’entreprendre de leurs jeunes.

 

Le positionnement du programme Les Entrep’

Le programme gratuit Les Entrep’ est destiné à tout jeune niveau postbac de moins de 30 ans qui souhaite s’entrainer à l’entrepreneuriat. Cela inclut aussi bien les étudiants que les jeunes diplômés en recherche d’activité, et les jeunes issus des Quartiers Prioritaires de la Ville. Il sert à tester son potentiel entrepreneurial durant 5 mois.

Il s’appuie sur une pédagogie « hors les murs » à l’aide de professionnels de la création d’entreprise qui suivent les équipes. Ces dernières doivent être composées de membres multi-compétences, issus de domaines différents.

Les Entrep’ se positionne entre les programmes courts de sensibilisation et les programmes d’accompagnement à la création d’entreprises. On le retrouve souvent à l’origine des projets puisqu’il transmet un apprentissage théorique et conduit à la création d’un Business Model Canvas. Il permet également de trouver des collaborateurs animés par un même objectif et de constituer un réseau grâce à son coach et son parrain. Les Entrep’ reste cependant complémentaire aux organismes qui semblent similaires à lui.

 

La complémentarité Les Entrep’ avec les autres programmes

Enactus France accompagne des lycéens, des étudiants et des professionnels à développer leurs compétences pour entreprendre et agir au service du plus grand nombre. Si Enactus Etudiants a une approche pédagogique assez semblable à celle de Les Entrep’, les projets y sont axés ESS (Économie Sociale et Solidaire). De plus, seules les personnes étant inscrites dans un établissement d’études supérieures détenant un référant pédagogique peuvent y participer.

L’accompagnement des jeunes est également prolongé puisque l’on passe de l’émergence de l’idée au passage à l’action, voire à la création de leur start-up ESS. De fait, des prix financiers peuvent également être remportés en répondant aux appels à projets. Le programme dure 10 mois, de septembre à juillet, soit le temps d’une année scolaire.

 

En parallèle, Pepite France se positionne aussi sur une cible post bac. Néanmoins, bien que les équipes y découvrent et apprennent les tenants et aboutissants de l’entrepreneuriat, elles doivent déjà être prêtes à lancer leur projet avant d’intégrer un de leurs pôles étudiants. Pepite délivre alors le statut national étudiant-entrepreneur qui donne accès à un accompagnement par un tuteur académique (ex : enseignant) et un tuteur praticien (ex : chef d’entreprise). Ce statut est valable pendant une année universitaire et peut être délivré à toute personne sans limite d’âge.

Du fait de son accompagnement plus long et axé sur la concrétisation de la création d’une entreprise, certains alumni Les Entrep’ se tournent ensuite vers Pépite pour poursuivre la réalisation de leur projet. De même, Pépite n’hésite pas à guider les jeunes qui souhaitent tester leur idée vers Les Entrep’ si leur concept n’est pas assez abouti.

Une bonne relation s’est construite entre ces acteurs complémentaires de l’entrepreneuriat chez les jeunes qui communiquent pour leur offrir un parcours le plus adapté à leurs besoins.

 

Un exemple concret : My SunnyCare

My SunnyCare est une start-up développée par Jean-Louis Bévan et Maxime Dupont en 2016.

En 2015, alors tous deux étudiants en écoles d’ingénieurs, ils décident d’évaluer leurs compétences entrepreneuriales en participant au programme Les Entrep’ à Toulon avec un autre projet. A cette époque, Jean-Louis ne s’imaginait pas devenir entrepreneur mais il change d’avis en rencontrant des chefs d’entreprise qui lui donnent le goût de l’entrepreneuriat lors de ses 5 mois d’entrainement.

« Les Entrep’ nous ont apporté les premières briques dans la création de notre entreprise. Que ce soit sur l’aspect commercial, financier ou juridique. C’est aussi notre premier réseau professionnel. » explique-t-il.

    Exemple de borne

Plus tard, cette aventure le pousse à lancer My SunnyCare avec son ami Maxime. Ils veulent alors transformer les modes de consommation des produits solaires vers une utilisation plus responsable. Ils créent des bornes interactives qui diffusent des messages de prévention sur la nécessité de se protéger du soleil et qui distribuent une dose de crème solaire adaptée aux besoins de chacun. En juste trois questions, selon le type de peau et le lieu d’exposition (plage, station de ski, festival, etc.) de l’utilisateur, la borne lui remet gratuitement une dose personnalisée de crème solaire. Si le service est gratuit pour les particuliers, leur modèle financier repose sur la location des bornes à des sponsors, collectivités locales, entreprises ou agences.

Mettre en place un tel projet, que ce soit pour la fabrication des bornes ou la constitution du réseau de professionnels, prend beaucoup de temps. Ainsi, Jean-Louis et Maxime adoptent le statut  étudiant-entrepreneur de Pépite et intègrent un de ses pôles pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat. Leur projet est alors sélectionné et retenu par la Banque Populaire pour être lauréat du prix « Coup de Pouce » du PÉPITE France Challenge 2019.

 

« Nous voulions rencontrer différents entrepreneurs qui, comme nous, portent un projet et sont à la recherche de compétences. » commente Jean-Louis quant à leur décision de rejoindre Pépite. Son collègue, Maxime, ajoute : « C’est aussi le mix entre le côté scolaire et le côté humain / relationnel qui nous intéressait. »

Ils participent ensuite au parcours Start de Réseau Entreprendre à Paris.

Ce dernier est lui aussi un acteur majeur de l’entrepreneuriat puisqu’il soutient les entrepreneurs à potentiel de création d’emplois pour qu’ils atteignent leur but. Quand on leur demande ce qui a motivé leur choix, les fondateurs de SunnyCare répondent :

« Nous connaissons la force d’un réseau et souhaitions bénéficier de l’expérience et de l’expertise d’autres entrepreneurs. Nous nous sommes pleinement reconnus dans les valeurs défendues par Réseau Entreprendre, centrées sur les personnes ! »

Le parcours Start leur permet alors de préparer sereinement et de sécuriser leur projet de création d’entreprise contre la promesse de créer au moins 5 emplois dans leur start-up sous 3 ans. Il offre un accompagnement individuel par un chef d’entreprise pendant 24 à 36 mois, ainsi qu’un accompagnement collectif grâce aux clubs des lauréats précédents et leurs réseaux. De plus, un prêt d’honneur de 15 à 50 K €, sans caution, sans intérêts et sans garantie est octroyé à ces entrepreneurs. Un investissement qui a porté ses fruits pour l’équipe de SunnyCare qui en ressort lauréate en 2020.

 

Pour aller plus loin avec Les Entrep’

C’est en aiguillant les jeunes vers le bon organisme, en fonction de ce qu’ils recherchent et du stade de création de leur entreprise, qu’ils peuvent ainsi faire ressortir au mieux leur potentiel entrepreneurial. Vous savez désormais vers qui vous tourner pour lancer votre projet ou le concrétiser !

Si vous êtes un jeune qui veut développer ses compétences en entrepreneuriat ou tester un projet, inscrivez-vous dès septembre juste ici pour rejoindre Les Entrep’ à la rentrée !

Si vous faites partie d’une équipe pédagogique, vous pouvez programmer une session de présentation du programme Les Entrep’ auprès de vos étudiants en prenant contact avec l’antenne régionale correspondant à la localisation de votre établissement !

Partagez