Exoponya : projet lauréat du Trophée France Les Entrep’ 2022 !

Vendredi 20 mai dernier, s’est déroulé le Trophée France Les Entrep’ 2022 au sein de la Bpifrance. Chaque équipe lauréate régionale a tenté de convaincre en 3 minutes les membres du jury lors de la battle de pitchs. C’est le projet Exoponya qui a été déclaré comme grand gagnant du Trophée France 2022. Cette équipe multi compétences normande propose un système symbiotique associant la culture de la vanille et l’élevage d’anguilles, inscrit dans un programme européen de repeuplement.

Exoponya : un projet ambitieux

 

Exoponya propose un système symbiotique associant la culture de la vanille et l’élevage d’anguilles. Ils ont constaté que la vanille était la deuxième épice la plus chère du monde et qu’elle était extrêmement appréciée et consommée en Europe. Grâce à ce système, Exoponya a pour vocation de préserver l’anguille d’Europe, une espèce en danger d’extinction, en la mettant en symbiose avec la culture de la vanille.

Un projet ambitieux, dont la dimension moderne de l’agriculture est en rupture totale avec notre société de consommation linéaire : « production -> consommation -> déchet ».

 

L’aquaponie : un concept innovant

 

L’aquaponie est un système de culture dans lequel poissons et végétaux croissent harmonieusement de manière symbiotique. Les déjections des poissons riches en ammoniac sont transformées en nitrates grâce à un réseau de bactéries, élément essentiel à la bonne croissance des plantes. En se nourrissant, les plantes purifient l’eau grâce à leurs racines. L’eau retourne ensuite aux bassins des poissons, fermant cette boucle vertueuse, préservant la ressource en eau à plus de 90%.

 

Une équipe multi-compétences normandes

 

L’équipe normande Exoponya est constituée de quatre étudiants en 5ème année d’école d’ingénieurs en agronomie et Agro-Industries à UnilaSalle Rouen. Alexandre a acquis une expérience dans le secteur piscicole et l’agriculture urbaine verticale tandis que Camille a fait ses stages sur la reproduction de l’anguille européenne en captivité. Par ailleurs, Florian a été formé en aquaponie et Léna s’est occupée de l’aspect communication.

À travers leur projet, leur philosophie est de contribuer à un projet à but commun et d’ordre public, à savoir, s’impliquer à la sauvegarde d’une espèce en danger critique de disparition tout en produisant une culture végétale à forte valeur ajoutée. Habituellement, ces cultures sont importées des contrées lointaines pour satisfaire une clientèle majoritairement européenne.

Venez (re)découvrir leur clip vidéo projet !

Partagez