Nous proposons le développement de solutions logicielles pour la veille d'e-réputation et la fouille d'opinions.

Dictanova a été créée en décembre 2011 à Nantes. Durant les derniers mois de nos thèses en informatique (université de Nantes/LINA), nous avons participé au dispositif Les Entrep’ (promo’ 2010-2011) dans un groupe complété par nos deux camarades de jeux Marine Grosjean (école de design de Nantes) et Romuald Gelot (IAE de Nantes). Ce programme a été le véritable point de départ du projet Dictanova.

Au début du parcours Les Entrep’, nous n’avions qu’une vague idée de ce qu’était l’entrepreneuriat et de ce que pouvait être un projet de création d’entreprise. 5 mois plus tard, nous avions un premier projet entre les mains et la ferme intention de le concrétiser.

Les différentes soirées thématiques nous ont ouvert les portes de nos futurs interlocuteurs incontournables (Atlanpole, OSEO, banques, Réseau Entreprendre). Notre parrain, Emmanuel Grua (dirigeant de Voxaly et membre du Réseau Entreprendre), a été une source de conseils et de motivation essentielle dans nos premiers pas d’entrepreneurs. De manière générale, nous avons été frappé par l’ouverture d’esprit, la disponibilité, la qualité des échanges et les encouragements reçus de la part de tous les entrepreneurs, membres du jury et interlocuteurs rencontrés au cours du programme. La richesse de ces échanges a fortement facilité notre début de parcours de jeunes entrepreneurs.

Les Entrep’ est une première expérience idéale pour tout étudiant souhaitant tester cette idée.

Plus particulièrement, j’encourage tous les doctorants, quelle que soit leur discipline d’origine, à participer au programme Les Entrep’ durant leur thèse. C’est une occasion quasi-unique pour prendre la température de ce qui se passe en dehors de son laboratoire et chercher à valoriser différemment son travail de thèse ou ses compétences. Je pense que chaque doctorant serait surpris de mesurer à quel point il est une source de valeur potentielle à l’extérieur de son laboratoire et que la voie « académique » n’est pas la seule voie royale vers un accomplissement personnel.

Partagez